Angelina Jolie et Brad Pitt : coups bas et grosse somme en jeu !

Le château de la discorde … Alors qu’ils tentent toujours de se mettre d’accord sur la garde partagée de leurs enfants, Angelina Jolie et Brad Pitt se disputent désormais leur château de Miraval, dans le Var.

Angelina Jolie

Les ex-conjoints ne sont toujours pas d’accord sur la garde de leurs enfants, mais Angelina Jolie et Brad Pitt se disputent également le château de Miraval.

Comme le rapportait Page Six le 21 septembre 2021, une plainte déposée auprès d’un tribunal du Luxembourg accuse Angelina Jolie d’avoir tenté de vendre sa part du domaine varois en catimini, sans proposer à Brad Pitt de le racheter.

Brad Pitt

Dans le cadre de leur divorce engagé en 2016 (et finalisé en 2019), les deux stars avaient pourtant convenu de demander la permission si l’un d’entre eux voulait s’en débarrasser….


Connu pour sa production de vin rosé, le château de Miraval est un domaine de 400 hectares estimé à 164 millions de dollars, soit environ 140 millions d’euros. Le couple l’avait acquis en 2011. C’est une propriété à laquelle les deux acteurs étaient très attachés puisque c’est là qu’ils s’étaient mariés lors d’une cérémonie familiale intime en 2014. Selon les documents consultés par Page Six, les deux stars ont placé leurs parts du domaine dans des LLC.

Le château appartient officiellement à la société Quimicum, dont Brad Pitt possédait initialement 60 % des parts via sa société Mondo Bongo. De son côté, Angelina Jolie détenait 40 % des parts avec sa société Nouvel. En 2013, il a transféré dix pour cent des parts de Mondo Bongo à Nouvel, revenant ainsi à un actionnariat égalitaire.


La plainte déposée au Luxembourg suggère que le transfert des dix pour cent des actions soit annulé, car elles avaient été vendues à la société d’Angelina Jolie pour le prix symbolique d’un euro. La volonté de l’actrice de vendre ses parts en secret serait illustrée par le fait qu’elle ne serait pas impliquée dans la gestion de la succession : Il convient de mentionner que, pendant quatre ans, Nouvel [sa société] n’a pas agi dans le meilleur intérêt de Quimicum [la société de Brad Pitt] en retardant systématiquement l’approbation des comptes annuels et le renouvellement du directeur, indique la plainte.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Brad Pitt (@bradpittofflcial)

UNE BATAILLE DE CINQ ANS

Nous comprenons que derrière cette obstruction systématique, l’objectif réel de Nouvel et de son actionnaire [Angelina Jolie] est de vendre sa part de Château Miraval SA de manière à contourner le droit de préemption de Mondo Bongo (prévu par les statuts de Quimicum), réalisant ainsi une plus-value réalisée grâce à l’investissement de Mondo Bongo et à laquelle Nouvel n’a pas contribué. Ambiance…

Angelina Jolie

Quant à leur interminable bras de fer sur la garde de leurs enfants, les avocats de Brad Pitt (57 ans) et Angelina Jolie (46 ans) se sont retrouvés au tribunal lundi 20 septembre pour tenter – pour la énième fois – de trouver un compromis.

L’acteur a pourtant obtenu un droit de garde partagée, mais Angelina Jolie est bien décidée à contester cette décision. Si Pax, Zahara, Shiloh et les jumelles Vivienne et Knox (17, 16, 15 et 13 ans) sont concernées, l’aîné Maddox est désormais hors jeu puisqu’il a 20 ans.