Angelina Jolie : En tenue de sport en Ukraine !

Après l’acteur américain Sean Penn, c’est au tour d’Angelina Jolie de se rendre en Ukraine pour soutenir la population !

Samedi 30 avril, Angelina Jolie a été vue dans un café de la ville de Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine.

La journaliste Maya Pidhoretska, présente dans le café au moment de l’arrivée d’Angelina Jolie a immortalisé la scène avant de la partager sur les réseaux sociaux. Rien de spécial. Juste Lviv.

brad pitt angelina jolie

Je suis juste allé prendre un café. Juste Angelina Jolie. L’Ukraine est juste soutenue par le monde entier, a-t-elle écrit en ukrainien dans la légende de la vidéo rapidement repartagée par de nombreux médias.

Angelina Jolie a fait une apparition surprise

Vêtue de vêtements très simples et d’un sac à dos noir, l’actrice éternelle signe plusieurs autographes avant de saluer le journaliste.

Une seule personne manque ce moment irréel : c’est un jeune garçon, rivé à son téléphone qui n’a même pas remarqué la star.

La visite d’Angelina Jolie en Ukraine n’est pas vraiment une surprise quand on connaît l’engagement de la femme de 46 ans pour les causes humanitaires. En 2013, elle avait par exemple reçu le prix humanitaire Jean Hersholt pour son travail quotidien.

En plus d’œuvrer pour la protection de la nature et des animaux, cette mère de six enfants est particulièrement active pour aider la cause des réfugiés.

Elle se rend régulièrement dans des pays comme le Yémen, le Burkina Faso et le Venezuela pour soutenir la population.

Fin mars, Angelina Jolie était à Rome, en Italie. Elle s’est rendue à l’hôpital pédiatrique Bambino Gesu pour rencontrer des enfants ukrainiens ayant fui la guerre.

Si la raison de son voyage en Ukraine n’a pas encore été révélée, il est probable qu’elle soit là pour apporter à nouveau son soutien.

C’est main dans la main

Ce mercredi 16 mars, avec sa fille Zahara qu’Angelina Jolie était à la Maison Blanche. Après des mois de lutte, elle a assisté à un moment historique.

Les mêmes combats de la mère à la fille. Femme engagée depuis de nombreuses années, Angelina Jolie a transmis les mêmes valeurs à ses enfants, et notamment à sa fille Zahara.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Angelina Jolie (@angelinajolie)

Ce mercredi 16 mars, elles se sont toutes deux rendues à la Maison Blanche pour un événement très important : la ratification du Violence Against Women Act par Joe Biden.

Un moment très émouvant pour Angelina Jolie, qui avait pris la parole devant le Congrès américain. Elle a évoqué la lutte contre les violences faites aux femmes il y a quelques semaines.

Pour assister à cette signature, l’actrice était accompagnée de Zahara. En effet, Angelina Jolie a évoqué le problème sérieux qui existe aux États-Unis en matière de maltraitance des enfants.

Il y a une réalité

Quand quelqu’un fait du mal à un enfant, si c’est un étranger, la façon dont la loi regarde ça. La façon dont le système judiciaire réagit est assez forte, a expliqué Angelina Jolie, indignée.

Quand c’est quelqu’un de la famille, du même foyer, il y a moins de réaction.

Depuis des années, la militante tente de faire bouger les lignes, notamment en faisant pression. Pour financer une technologie permettant de détecter les ecchymoses chez les personnes de couleur.

Mes enfants ont des teintes de peau différentes et j’ai remarqué au fil des années, même avec la dermatologie, qu’une grande partie est basée sur la peau blanche, déplore-t-elle.

Vous avez plus de chances de voir des bleus sur moi. Plus la peau est foncée, moins ça se voit et moins les gens ont de chances d’obtenir justice.

Elle a joué un rôle clé

Angelina Jolie, qui a donc joué un rôle clé, a célébré ce moment historique par un post sur Instagram. Je pense à tous les enfants et à toutes les familles qui auront une meilleure chance de vivre sans violence.

Je pense aussi à toutes ces femmes et à tous ces enfants pour qui cette législation est arrivée trop tard, a écrit Angelina Jolie, qui a accusé à plusieurs reprises son ex-mari, Brad Pitt, de violences domestiques.

La loi sur la violence à l’égard des femmes elle prévoit une aide pour les femmes victimes de violences.

Angelina Jolie

Promulguée il y a 27 ans par l’ancien président Bill Clinton, elle a créé des programmes gouvernementaux pour lutter contre des crimes tels que les agressions sexuelles et la violence domestique.