Amandine Pellissard (Familles nombreuses) frôle le décès !

Le show Familles nombreuses la vie en XXL lui a permis de connaître un grand essor.

Amandine Pellissard

Amandine Pellissard ne croyait pas refaire le plein de vitalité et c’est en grande partie du fait de la présence de son bébé.

Amandine Pellissard réunit aujourd’hui sur son compte Instagram un peu plus de 200 000 adeptes. Et elle fait maintenant même figure d’influenceuse ! Cette couverture médiatique fait qu’elle évoque désormais de manière explicite son existence de petite fille effroyable. Ainsi que des traumas auxquels elle a été confrontée.

Familles nombreuses

 

Dans le cas d’Amandine Pellissard, il existera un avant/un après Familles nombreuses, vie en XXL. “Cette idée était complètement inédite. À travers un documentaire réalisé dans le cadre de Capital sur M6, le producteur nous a découverts et nous nous sommes demandé : “Mais pourquoi ne pas le faire ?”. Si cela peu justement nous faire découvrir le quotidien et essuyer un tant soit peu des éléments qui restent enracinés dans les mentalités des personnes ….”, révélait-elle auprès de nos collègues de Télé-Loisirs au 30 juillet passé.

Une enfance vraiment difficile et pénible pour Amandine Pellissard.

De manière régulière, par le biais d’Instagram, Amandine Pellissard se livre à des confidences. Le 31 juillet dernier, cette maman de grande tribu évoque un thème pénible. Parce que durant son enfance, la jeune femme est restée confrontée à l’inceste dans la maison de son papa. “Cela a été ultra complexe, le divorce de mon père et de ma mère a été prononcé quand je me trouvais très petite.


Je voyais mon papa durant plusieurs années, parce que je partais chez lui tous les quinze jours et pendant la moitié des congés des écoles. La situation était très difficile. Je ne souhaite pas trop vous raconter, simplement, je me permets de préciser que je vivais des trucs hyper pesants chez mon papa”, confiait-elle pourtant déjà le 6 juin dernier au réseau social.

Elle ne souhaitait pas détailler avec précision les événements. Elle avait toutefois spécifié que la situation était assez importante pour pouvoir “conduire à une action judiciaire” : “Il a été déchu de son pouvoir de père de famille et de son autorisation à me voir quand je suis âgée de 12 ans”, avait précisé cette maman.


“Lorsqu’on est face à du sérieux et du pesant dans son enfance, il devient difficile de se bâtir de manière différente que vacillante, expliquait-elle à ses souscripteurs. Je me suis fait une enfance difficile, une adolescence extrêmement lourde, voire très compliquée. Je suis passée par de nombreuses épreuves. Du coup, cela a été très difficile à bâtir ma vie quand je suis adulte avec ce handicap. Puisque cette enfance que nous traversons fait apparaître la personne adulte que nous sommes”.

Ses dires sur cette situation qu’elle a vécue.

Au cours d’un chat en live le 31 juillet, la mère de famille a préféré se prononcer à nouveau. “Actuellement, je n’ai plus de soucis à ce sujet. Pourtant, ce fut très complexe lorsque j’étais petite. (…) La démarche judiciaire a également fait long feu, car cela demande beaucoup de temps.Et cela m’a demandé énormément de travail pour m’en sortir, mais aujourd’hui, je ne ressens aucune difficulté avec ce que je vivais”, précise-t-elle. Elle tient également à apporter des précisions.

carte famille nombreuse

“Voilà la raison pour laquelle il fallait que je rédige et que je couche tout cela par écrit, et notamment le restant, tout ce qui arrive par la suite. Car avant de reconstruire, il faut se détruire. (…) Je me donne beaucoup de mal pour privilégier les lendemains. Ce sont mes bambins qui ont réussi à me faire vivre, lorsque Léo a fait son apparition, cela a été une vraie libération, et par bonheur, il est venu” raconte Amandine Pellissard.

Une maman capable de surmonter la souffrance du passé grâce à Léo, son fils.

Par chance, elle a réussi, notamment du fait de son entourage et de la venue de Léo, son 1er bébé, à dépasser la souffrance de son histoire. Ensuite, la connaissance d’Alexandre et la venue de 7 autres de ses enfants lui permettent aujourd’hui de faire table rase des plaies de sa jeunesse. La mère de famille est actuellement en pleine écriture au sujet de sa biographie. Elle compte publier son ouvrage au cours de l’automne. Voilà la raison qui la pousse à en livrer des passages en ce moment.


“Je raconterai plein de détails sur mon existence. Essentiellement avant de devenir mère. À propos de certaines histoires complexes de ma jeunesse, qui sont arrivées, que je vivais, explique-t-elle. En particulier dans la maison de mon papa, dans laquelle j’ai subi un inceste par une personne de son entourage.


Cette biographie se concentrera réellement autour de ce récit, à savoir supporter l’inceste, avoir dû faire face à ce phénomène lorsqu’elle était toute petite, pour ensuite se développer lorsqu’elle devenait une pré-ado et par la suite devenue ado”.

Un livre contenant son histoire et la manière dont elle a pu se relever.

Cette histoire portera donc sur sa reconstitution et sa capacité de récupération. “Il est évident que quand on vit une telle chose, nous passons par plusieurs étapes. La toute première étape est évidemment la pudeur, le refus et le mutisme, continue-t-elle. Ensuite, les sentiments interviennent et les manifestations aussi, bien évidemment. Lorsque les faits éclatent, ils apparaissent clairement comme tels quels, à tous les points de vue. Voilà la raison de mes multiples péripéties et bouleversements quand je suis ado”.

En mettant un enfant au monde, Amandine Pellissard a finalement réussi à se détacher des angoisses de ce passé. “Je répète régulièrement que mes petits, et en particulier mon grand Léo, qui est mon aîné, me font véritablement vivre. Je trouve que cette affirmation est fondée. De plus, je paie mes paroles”, écrivait-elle au final. Nous comprenons son souhait de faire grandir son beau clan pour regarder en avant. Et non pas en se tournant à nouveau sur le passé.


Sacha Lemaquis

Passionné depuis mon plus jeune âge par l'écriture et la rédaction sur tous les Peoples, je suis également de nature très curieux, je m'intéresse à beaucoup d'autres sujets et surtout j'adore le sport !