Alec Baldwin : Une vidéo inédite sur son tir mortel posté par la police !

Alec Baldwin avait un vrai pistolet, chargé. Interrogé par la police, l’acteur clame son innocence et ne savait pas que l’arme était réelle.

L’acteur Alec Baldwin, connu pour avoir joué dans la saga Mission Impossible, dans Pas si simple avec Meryl Streep, ou encore dans la série 30 Rock, tient le rôle principal du film Rust, un western réalisé par Joel Souza.

Mais la production est arrêtée après un terrible accident. En effet, alors qu’Alec Baldwin répète une scène avec une arme à feu, il tire accidentellement sur Halyna Hutchins, directrice de la photographie du film.

alec baldwin films

Bouleversé, Alec Baldwin ne revient pas. Les armes sont évidemment vérifiées et aucune d’entre elles n’aurait dû être chargée. Les pistolets de cinéma sont généralement chargés à blanc, ou pas chargés du tout (s’il s’agit de pistolets factices).

Alec Baldwin lui tire dessus

Mais dans ce cas, non seulement l’arme était réelle, mais elle a également été chargée par une personne dont l’identité est encore inconnue. En conséquence, une personne a perdu la vue lors d’un tir accidentel. Un fait divers aussi tragique qu’invraisemblable.

La police s’est rendue sur les lieux. Alec Baldwin devrait logiquement les suivre au commissariat. S’il s’agit d’un accident, les enquêteurs veulent malgré tout comprendre.

Traumatisé, Alec Baldwin craint pour son avenir. Il demande alors, dès les premières secondes de la vidéo, s’il va être accusé et poursuivi.

Mais l’adjoint lui répond par la négative. Il explique alors toutes les mesures de sécurité qui sont habituellement suivies sur un plateau où il y a des armes.

Pensez-vous que quelqu’un ferait cela délibérément ? demande un fonctionnaire. Je ne peux pas imaginer qui pourrait le faire, répond le comédien.

Vidéo de la police !

Cette vidéo a été publiée par le bureau du shérif du comté de Santa Fe alors que l’enquête se poursuit, plusieurs mois après l’accident : Plusieurs éléments de l’enquête restent en suspens, notamment l’analyse des armes à feu et de la balistique par le FBI.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alec Baldwin (@alecbaldwininsta)

L’analyse de l’ADN et des empreintes digitales latentes, le rapport du bureau du médecin légiste du Nouveau Mexique et l’analyse des enregistrements téléphoniques de M. Baldwin extraits par le médecin légiste du Nouveau Mexique.

Les relevés téléphoniques d’Alec Baldwin extraits par les enquêteurs du shérif du comté de Suffolk (New York), explique le shérif du comté.

Alec Baldwin profite de cette interview pour raconter comment se sont déroulées les répétitions : Bang ! Le coup est parti la première fois c’était la première fois qu’on tournait ce plan, on répétait pour ce plan. L’avocat d’Alec Baldwin estime que cette vidéo prouve sa bonne foi dans cette histoire qui l’a énormément touché :

Les informations qui ont été révélées par les autorités démontrent, une fois de plus, que M. Baldwin a agi de manière responsable et qu’il n’avait aucun contrôle sur les problèmes de production identifiés dans le rapport.

Grosse Amende

En attendant que la lumière soit faite sur ce tragique événement, Rust Movie Productions s’est vu infliger une amende de près de 137 000 dollars pour mépris manifeste de la sécurité des employés.

Aussi fou que cela puisse paraître, cet accident est presque identique à un autre qui s’est également produit sur un plateau de tournage. Il faut remonter à 1993.

L’acteur Brandon Lee a 28 ans et joue le rôle principal dans le film The Crow. Alors qu’il tourne une scène avec Michael Massee, ce dernier lui tire dessus comme l’indique le scénario, avec une arme logiquement chargée à blanc.

Mais Brandon Lee s’effondre sur le sol et y reste après que le réalisateur ait crié coupez. Personne ne réagit et plusieurs secondes passent, toute l’équipe technique pensant à une blague du comédien. Il meurt finalement le soir même, après avoir été transporté à l’hôpital.

L’enquête révèle finalement qu’une balle factice (réelle mais sans poudre) est restée coincée dans le canon.

Alec Baldwin

C’est la présence des balles à blanc (qui contiennent de la poudre hautement explosive pour produire de la fumée) qui a fourni suffisamment de puissance pour expulser la balle qui a tué Brandon Lee.

Réagissez à cet article