Les mots dures d’Alain-Fabien Delon sur son père Alain Delon.

Alain-Fabien Delon : le fils cadet de l’acteur français, s’est confié sur ses relations avec son père. Avec quelques révélations plutôt fracassantes.

Actualité chargée pour Alain-Fabien Delon. Le fils cadet d’Alain Delon est en effet à l’affiche du drame Une jeunesse dorée, en salles depuis le 16 janvier, et sort dans quelques jours son premier roman, De la race des seigneurs (éd. Stock). Âgé de 24 ans, le jeune homme s’est confié dans les colonnes de l’hebdomadaire Elle daté de ce vendredi 1er février, revenant sur ses différents projets, et évoquant évidemment sa relation avec son père. Avec un style plutôt cash, et quelques révélations qui ne manqueront pas de secouer.


“Je gagnais des sous en balançant des dossiers sur mon père dans les journaux. J’avais une grande bouche“, avoue-t-il notamment lors de l’entretien. Alain-Fabien Delon décrit également les sentiments visiblement ambivalents qu’il semble éprouver vis-à-vis de son père: “Pendant des années, j’ai vécu en attendant qu’il claque, maintenant, j’espère qu’il va vivre bien longtemps pour me voir arriver très haut”. Des confessions en forme d’aveux qui ont le mérite de l’honnêteté et de la clarté. L’histoire ne dit pas cependant comment Alain Delon réagira à ces mots très forts. Famille, quand tu nous tiens…

 


Voir cette publication sur Instagram

 

Souvenir. Dog screwed the shot 😉 #editorial #animals @ellenvonunwerth

Une publication partagée par Alain-Fabien Delon (@alainfabiendelon) le


Alain-Fabien Delon furieux après l’interview où il évoque son père Alain Delon

Il ne décolère pas : après son interview au quotidien autrichien Die Presse la semaine dernière, Alain-Fabien Delon revient sur les propos qui lui ont été prêtés. Le fils d’Alain Delon avait dressé un portrait peu flatteur de son père : “Nous ne sommes pas une vraie famille. Et il rend les gens fous. Des gens gentils l’ont invité chez eux, sont amicaux et font tout pour lui.

Et il se plaint encore.” Aujourd’hui, dans un entretien accordé au magazine Gala, il affirme que ses propos ont été déformés par le journaliste autrichien auteur de l’article : “Je suis en colère. J’ai fait attention ces trois dernières années à maitriser mon image, à prendre les bonnes décisions, sans faire de bruit. Et je trouve lamentable la façon dont on a déformé mes propos. C’est vicieux !”

Alain-Fabien Delon explique qu’il n’a jamais critiqué son père, ni dit qu’il était jaloux de lui, comme cela a été écrit ensuite dans certains articles : “Il n’a aucune raison de l’être. On m’a posé une seule question sur les relations que j’avais avec lui, j’ai répondu que tout allait très bien entre nous.

la suite ==>