Alain Delon couche avec la femme du réalisateur et décroche son 1er rôle!

Alain Delon ne se présente plus, il est simplement celui qui est évoqué comme un monstre sacré du cinéma depuis ses débuts en 1957.

Pas seulement pour ses rôles au cinéma ou ses rôles au théâtre. Ni seulement pour ses productions ou pour ses réalisations. Alain Delon n’a d’abord eu de cesse de faire rêver le public grâce à son physique de jeune premier. Et évidemment, ensuite, grâce à ses histoires d’amour dignes de nos plus époustouflantes séries télévisées.

Cependant, Ton Mag a découvert dans les colonnes du magazine Voici que les idylles d’Alain Delon ne se limitaient pas à flatter son ego. En effet, c’est grâce à l’une de ses aventures sentimentales qu’il a obtenu son premier rôle.

Alain Delon jeune

 

C’est grâce à une femme qu’il a fait ses débuts au cinéma. Mais cette histoire ne serait pas digne de celles d’Alain Delon si elle n’était pas sans risque. Il s’avère que cette femme était sa maîtresse. Elle était mariée au réalisateur du film du premier rôle du jeune acteur…

Voici une autre anecdote

Alain Delon a commencé sa carrière dans le cinéma grâce à sa maîtresse si je n’avais pas rencontré les femmes que j’ai rencontrées, je serais mort, a déclaré Alain Delon, selon nos confrères de Voici.

Et pour cause, les femmes que l’acteur a rencontrées ont su changer sa vie. Nul doute qu’à 86 ans, le monstre sacré du cinéma ne regrette rien. Il a avec lui ceux qui comptent. Les autres, il les rejoindra tôt ou tard et il n’est visiblement pas pressé de le faire.


Son fils aîné, Anthony Delon, a récemment écrit un livre sur son enfance et sa relation avec ses parents. Une occasion rare de saisir Alain Delon sous un prisme différent et tout aussi pertinent et important. Pour les fans du clan Delon ou de l’acteur en général, Entre chien et loup est une lecture incontournable.

Mais ce n’est pas de ce livre que Ton Mag va parler aujourd’hui. En effet, il s’agit plutôt de plonger dans les souvenirs d’Alain Delon plutôt que dans ceux de son fils aîné. Et surtout dans des souvenirs dans lesquels la gent féminine a une place de choix.

L’acteur a toujours été au bras de belles femmes. Mais aussi de femmes de talents. Pour ne citer qu’elles, nous vous rappellerons Romy Schneider ou Dalida.

Alain Delon a commencé sa carrière en 1957

Avant cela, il rêvait déjà de faire sien le métier d’acteur. D’ailleurs, il est repéré par David O. Selznick, le producteur d’Autant en emporte le vent, et se voit proposer un contrat de 7 ans à Los Angeles.

Selon nos confrères du magazine Voici, c’est en allant au Festival de Cannes qu’il s’est fait remarquer. Mais comme le savent les fans d’Alain Delon, ce n’est pas aux États-Unis que l’acteur va jouer son premier rôle.

C’est dans un film français, un film réalisé par Yves Allégret. Mais si le réalisateur a accepté de donner sa chance à un débutant comme Alain Delon, c’est parce qu’il n’avait entendu que du bien de lui. Notamment par sa femme, Michèle Cordoue, qui était aussi la maîtresse d’Alain Delon.

Ironie du sort

Le titre du premier film dans lequel joue Alain Delon s’intitule Quand la femme s’en mêle. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’une femme a bien été impliquée dans toute cette histoire.


Mais imaginons une seconde si Alain Delon n’avait pas été l’aimant qu’il était pour les femmes ? Et s’il avait refusé ses faveurs à une femme mariée, notamment Michèle Cordoue ? Sa vie aurait probablement été très différente de ce qu’elle a été. De même que sa carrière, cela va sans dire.

Après tout, être acteur, n’est-ce pas suivre son cœur ? Si c’est le cas, il faut croire qu’Alain Delon n’a jamais cessé de faire ses gammes. Depuis toujours, il n’a fait que suivre les impulsions de ses émotions.

Alain Delon

Peut-être est-ce aussi parce qu’il sait si bien les écouter qu’il sait si bien les jouer ? Votre Mag n’a pas la réponse. Mais ce monstre sacré du cinéma pourra sans doute encore nous bercer de ses discours pleins de sagesse sur son métier.