Affaire Grégory Villemin : nouveau rebondissement dévoilé.

Affaire Grégory Villemin ! C’est sans doute l’affaire judiciaire qui a connu le plus de rebondissements.


Le 16 octobre 1984, Grégory Villemin disparaît et est retrouvé mort dans la Vologne. Depuis, les hypothèses se succèdent.

Qui a tué Grégory Villemin le 16 octobre 1984 et pourquoi ? C’est la question à laquelle tente de répondre le juge Dominique Brault, le troisième à se lancer à la conquête de cette affaire spectaculaire.


Dans les colonnes de Marianne, en kiosque vendredi 28 février 2020, on y apprend qu’il est en train d’éplucher les 591 pages du dossier Anacrim des gendarmes rédigé en 2017.

Ce long travail d’analyse de synthèse permet d’apprendre que le petit garçon de quatre ans qui a été retrouvé mort dans la Vologne, pieds et poings liés, était particulièrement surveillé avec d’être enlevé.

Alors que le petit garçon avait été malade au début du mois d’octobre 1984, il se serait remis à jour dehors “les 12 et 15 octobre”, rapportent les gendarmes.

Affaire Grégory Villemin : “Le 16 octobre est le premier jour depuis le début du mois d’octobre où il passe du temps dans la cour pour s’amuser seul”.


Grégory

Seulement, il semblerait que Grégory n’était pas vraiment seul puisque plusieurs témoins ont repéré la présence d’individus “non-identifiés” la semaine précédent son rapt et la veille.

Ces derniers étaient présents autour de l’école fréquentée par l’enfant, de son lieu de garde et de son domicile.

Le dossier des gendarmes fait également référence à un couple d’inconnu qui aurait été aperçu sur les hauteurs du village.

Un endroit qui, avec l’aide de jumelles, permet d’avoir une vue sur la maison des Villemin.

corbeau

Le ou les kidnappeurs connaissaient le quotidien du petit Grégory

Autant d’éléments qui laissent supposer aux gendarmes que le ou les kidnappeurs connaissaient bien le petit garçon et les lieux et ont passé plusieurs jours à le guetter pour mieux connaître son emploi du temps et avec qui il passait ses journées types.

“Le quotidien de la famille Villemin a fait l’objet d’un repérage”, ont encore assuré les gendarmes dans leur dossier.

L’affaire Grégory Villemin sur TF1 : on sait qui jouera Murielle Bolle dans la série [EXCLU]

La suite =========>