Affaire Grégory Villemin : le corbeau identifié et entendu par les gendarmes.

Affaire Grégory Villemin : le corbeau identifié et entendu par les gendarmes.

Grégory Villemin : Le 16 octobre 1984, Christine Villemin signale l’inquiétante disparition de son fils Grégory, âgé de quatre ans.

Plus de trente ans après le “meurtre” de Grégory Villemin, un corbeau est de retour.

16 octobre 1984

Le même jour, plus précisément à 21 h 15, le corps du garçonnet a été retrouvé dans une rivière des Vosges, à sept kilomètres du domicile familial.

corbeau

La victime avait les pieds, les mains, et la tête liés par des cordelettes lorsque le corps a été retrouvé.

gendarmes

Le lendemain du drame, les parents de Grégory ont reçu une lettre anonyme où un “corbeau” revendique le meurtre. Jusqu’à lors, le meurtrier du petit Grégory n’a pas été identifié.

Affaire Grégory Villemin

Des autres faits lier à cette affaire refont surface. Les 11 et 15 août 2019, les époux Jacob (grand-oncle et grand-tante de la victime), un temps mis en examen dans le cadre du meurtre de Grégory Villemin, ont reçu des appels anonymes à leur domicile aux Granges-sur-Vologne, provenant de la même personne.

La suite de l’affaire Affaire Grégory Villemin ===========>

SOYEZ INFORMÉ SANS ATTENDRE DES NOUVEAUX ARTICLES !

Merci pour votre inscription !

Cela n'a pas fonctionné.